Imaginez des immenses pâturages à perte de vue en Argentine. Bienvenue dans la pampa ! Ici, paissent paisiblement des troupeaux de vaches.

La culture de la viande y est très présente. Les animaux bénéficient de grands espaces, un environnement idéal pour un élevage extensif, où ils peuvent se nourrir naturellement en toute liberté. Des pâturages verdoyants qui composent une grande partie du pays.

Ici, les animaux se nourrissent principalement d’herbe.

La qualité de l’eau et de l’air favorise également la croissance de l’animal, élevé selon un mode d’élevage naturel, et surtout, traditionnel où cohabitent bien-être animal et respect de l’environnement.

Les animaux étant éloignés les uns des autres, ils ne se transmettent pas de maladie, d’où l’absence d’usage d’antibiotiques.

Une alimentation de qualité pour une viande saine

Dans la principale et la plus fertile région agricole d’Argentine, la pampa humide, le climat est de nature tempéré. Les étés et les hivers y sont doux et peu marqués. Les températures oscillent une bonne partie de l’année entre 10 et 20 °C. Favorisée par une pluviométrie régulière (moyenne de 850 mm/an), la pousse de l’herbe est effective pratiquement 11 mois sur 12.
Dans la pampa humide il y a seulement un gros mois d’hiver au cours duquel l’herbe fait défaut. Ainsi, il est possible de proposer une alimentation à l’herbe de qualité optimale tout au long de l’année aux troupeaux.

La particularité de cette viande issue d’élevage à l’herbe est d’être trois fois plus riche en Oméga 3 que les autres issues d’animaux qui ne sont pas engraissés à l’herbe.
En effet, l’alimentation de l’élevage intensif (ensilage de maïs et de céréales) diminue la teneur en Oméga 3 des viandes et augmente la teneur en Oméga 6, acide gras responsable des processus d’inflammation et de la multiplication des cellules adipeuses.

Le rapport Oméga 6 / Oméga 3 idéal est situé entre 1 et 5, et le plus proche possible de 1.
Le résultat de ce rapport nutritionnel pour l’élevage intensif est de 11, ce qui donne un résultat trop élevé. Pour le “bœuf d’herbe”, le résultat de 1,6 correspond à la norme recommandée.
En bref, cette viande est bien meilleure pour la santé qu’une viande standard.

Saine, nutritive. Et avec un goût qui fait toute la différence.

L’Uruguay aussi

Seulement séparé de l’Argentine par le Rio de la Plata, l’Uruguay est également un paradis pour les amateurs de viande. Il y vit trois fois plus de vaches que d’habitants (10 millions pour 3 millions) !

L’Uruguay permet de garantir un approvisionnement stable, la qualité de ses produits étant comparable à celle de l’Argentine, notamment le fameux « vacio » (la bavette d’aloyau) souvent en rupture de stock. Il est d’ailleurs neuvième exportateur au monde de viande.

 

L’Angus, race de prestige

L’Angus est une race très présente en Argentine et en Uruguay. En effet cette race révèle tout ses atouts dans des conditions d’élevages de type extensif. La qualité de sa viande est incontestable et son persillé naturel lui permet d’obtenir des qualités gustatives remarquables.

A lire aussi: Boeuf Angus : qu’est ce que c’est ?

59 kilos de viande par Argentin par an

L’Amérique du Sud est d’ailleurs réputée pour ses plats carnivores, la viande occupant une large place dans les assiettes avec ses spécialités à base de viandes grillées. La viande est présente à chaque repas sous forme de grillades, de saucisses, de chorizo, d’abats, etc.

En Argentine, chaque habitant consomme en moyenne 59 kilos de viande de boeuf par an… contre 20 kilos en France !

Une consommation qui atteste de la qualité haut de gamme de la viande produite en Argentine et en Uruguay. Deux pays qui accordent un soin tout particulier au bien-être de leurs animaux d’élevage ainsi qu’à leur alimentation. Et cela change tout au goût et à la qualité de la viande qui se retrouve dans votre assiette ! Essayez les produits Guarda Pampa, votre palais et votre santé vous diront merci !

A lire aussi: le classement des pays producteurs de viande

Nos derniers articles
25
nov. 21

Quelles sont les plus belles viandes pour les fêtes de Noël ?

Noël arrive bientôt et la plupart d’entre nous salivent déjà à l’idée de tous les bons petits...
24
nov. 21

Quels morceaux choisir et comment réussir sa pierrade ?

Quoi de mieux qu’un plat concocté autour d’une pierrade pour un repas plein de convivialité en...