Paleron de bœuf Angus d’Uruguay confit et légumes d’automne

Paleron de boeuf Uruguayen confit et légumes d’automne

Le petit mot d’Élodie

 » Une viande confite ? Et pourquoi pas avec du paleron de bœuf. Ce morceau de bœuf va compoter tranquillement dans sa cocotte jusqu’à devenir moelleux, tendre, juteux et se coupera tout seul à la fourchette, quel régal !😀 « 

Cette recette nous a été proposée par Elodie, passionnée de cuisine et qui aime nous faire découvrir de nouvelles saveurs d’ici ou d’ailleurs.

Ingrédients

  • Un beau morceau de paleron de 1kg à 1,2kg (ça  va réduire pas mal à la cuisson, ne prenez pas un morceau trop petit)
Faux-filet boeuf Angus
  • 1/2 cuil. à café de piment d’espelette
  • 1 bouillon cube aromates Légumes
  • 1 litre de bouillon de volaille (1 cube de bouillon de volaille délayé dans 1 litre d’eau bouillante)
  • 1 gros oignon
  • 1 belle échalote
  • 1 gousse d’ail
  • Sel, huile

Préparation

  1. Préparez environ 1 litre de bouillon de volaille et maintenir l’ensemble très chaud.
  2. Dans une cocotte en fonte, faire fondre les oignons émincés dans un peu d’huile. Les mettre de côté.
  3. Ensuite, à feu vif, mettre à dorer la viande dans la cocotte sur toutes ses faces.
  4. Une fois la viande bien dorée, mettre vos oignons dans la cocotte, répartir sur la face du dessus de votre paleron : l’échalote émincée, l’ail, le piment d’espelette et le bouillon de légumes émietté.
  5. Ajouter un peu de bouillon de volaille (chaud) jusqu’à 1/3 de hauteur de la viande : ne pas verser le bouillon sur la viande pour que les épices restent bien sur la viande. Réserver le reste du bouillon. Cuire l’ensemble à feu fort quelques minutes.
  6. Couvrir ensuite la cocotte avec une feuille de papier sulfurisé,  rajouter dessus une feuille de papier aluminium, fermer votre cocotte de façon hermétique. 
  7. Poursuivre la cuisson à feu doux. 
  8. Après 1h de cuisson, retournez votre viande, poursuivre la cuisson en surveillant régulièrement : la viande ne doit jamais cuire à sec, s’il manque du bouillon, complétez avec un peu de bouillon chaud maximum à 1/3 de la viande. De même, ajustez la cuisson pour maintenir une petite ébullition, il se peut qu’après 2h de cuisson, vous soyez amené à baisser un peu la chaleur pour que la cuisson ne soit pas trop forte.
  9. Votre viande sera cuite lorsque, avec une fourchette, vous parviendrez à détacher facilement la viande. Votre paleron  doit être très très tendre. 
  10. Servez avec les légumes de votre choix. Pour ma part j’essaye toujours de cuisiner des légumes de saison

Bonne dégustation !

Paleron de boeuf Uruguayen confit et légumes d’automne

A lire aussi :

Ragoût de paleron de bœuf par Élodie

Le paleron : Un morceau prisé pour les plats mijotés

Avec quel morceau et comment cuisiner son pot au feu ou son bourguignon ?

Nos derniers articles
20
mai 22

T-Bone de veau de Galice au Barbecue par Delphine

T-Bone de veau de Galice accompagné de jolies galettes de pommes de terre et courgettes. Le...
09
mai 22

Carpaccio de Chuckflap Angus Ibérique par Delphine

Carpaccio de Chuckflap Angus Ibérique accompagné de betterave Chiogga, de courgette et...