Que cela soit dans un restaurant chic, chez des amis ou durant un repas en famille, déguster un rôti de porc demeure une expérience culinaire plus que fabuleuse. À la fois tendre et savoureux, ce mets est considéré comme étant l’un des plats gastronomiques les plus appréciés par les petits et grands amateurs de cette viande. En tout cas, vous devez savoir que cuisiner un bon rôti de porc ne s’improvise pas. Quelques points sont en effet à prendre en compte, notamment en ce qui concerne le choix du morceau à utiliser et du mode de cuisson à adopter. Vous souhaitez cuisiner cet incontournable des joyeuses réunions familiales du dimanche, mais vous n’avez aucune idée de la manière de procéder ? Alors, vous n’avez qu’à suivre ce guide pour ne rien rater de votre préparation.

Quels sont les meilleurs morceaux à choisir pour cuisiner un rôti de porc ?

Si le rôti de porc a autant la cote auprès des petits et grands gourmands et gourmets, c’est en raison de la tendreté et du caractère moelleux de cette viande. Quoi qu’il en soit, vous devez privilégier certains morceaux en particulier si vous désirez obtenir un bon et beau résultat.

L’échine pour un rôti de porc moelleux et savoureux

Star des barbecues en saison estivale, l’échine de porc présente une viande entrelardée, tendre et goûteuse. Pour ceux qui ont l’habitude de cuisiner un rôti de porc, ils choisissent souvent ce morceau, parce que c’est une viande grasse. Très riche en lipides et en calories, cette pièce désigne la partie supérieure de la colonne vertébrale du cochon.

À cuisiner au four ou à la rôtissoire, l’échine de porc est disponible à un prix abordable. En plus, elle peut se conserver de 2 à 3 jours dans le réfrigérateur, et ce, dans son emballage d’origine. Notez néanmoins que lorsque vous allez rôtir ce morceau, vous devez le laisser quelques minutes à température ambiante avant sa cuisson.

Le filet mignon, le morceau idéal pour un rôti cuit en cocotte

Le filet mignon est réputé pour être le morceau le plus tendre du porc. Il se cuisine rapidement et peut s’apprêter avec différentes sortes de sauces. D’ailleurs, il a beau être un tout petit muscle du cochon, c’est une pièce succulente et tendre à souhait.

Étant beaucoup moins gras que l’échine, le filet mignon vous permet d’obtenir un rôti de porc plus maigre et moins calorique. Ainsi, c’est le morceau à choisir pour les gourmands qui suivent un régime alimentaire ou qui font attention à leur ligne.

La palette de porc, le morceau à rôtir par excellence

La palette se situe sur la partie supérieure de l’épaule d’un cochon. Elle comprend en fait les deux meilleures noix de l’épaule, ce qui en fait un morceau de choix pour un rôti de porc. Vendue avec ou sans os, elle propose une chair savoureuse, un arôme fin et délicat ainsi qu’un moelleux incomparable.

Bien évidemment, pour réaliser un rôti, votre palette doit être complètement désossée, enroulée, bardée et ficelée. En outre, elle peut se cuisiner aussi bien au four qu’en cocotte. Toutefois, quelle que soit la cuisson choisie, elle se concocte à température douce (160 °). Pour ce qui est de son temps de cuisson, il doit être long, une heure et demie pour 1 kg de viande.

Le carré de côtes pour un rôti de porc ferme et succulent

Le carré désigne l’ensemble des côtes non séparées du cochon. En choisissant ce morceau, vous obtiendrez un rôti de porc délicieux et juteux. En plus, il se marie bien avec les légumes et les épices. Grâce à sa couche de gras, il ne vous est pas indispensable d’ajouter d’autres matières grasses pendant que vous le préparez. Relevé à l’ail et accompagné idéalement de légumes, ce morceau se cuisine à température moyenne (de 180 ° à 200 °) pendant une heure pour 1 kg de viande.

Comment cuisiner un rôti de porc ?

Après avoir choisi le morceau idéal pour la préparation de votre rôti de porc, il est temps de le cuisiner. Il existe alors mille et une façons de préparer ce mets convivial. Néanmoins, les plus célèbres des méthodes demeurent les cuissons au four et en cocotte.

Cuire un rôti de porc au four

Si la cuisson au four est tant appréciée, c’est parce que sa pratique ne requiert aucune connaissance particulière. Ainsi, si vous vous appliquez bien, la préparation de votre rôti de porc ne peut être qu’un succès. En tout cas, avant de cuisiner votre plat, vous devez laisser votre morceau de viande se reposer pendant au minimum 30 minutes à température ambiante. Ceci étant afin qu’elle soit toujours tendre durant sa cuisson.

Concrètement, pour cuisiner un rôti de porc au four, vous devez procéder comme suit. Premièrement, vous allez mettre la viande dans un plat à bords hauts. Versez-y ensuite un peu d’huile ainsi que 3 morceaux de beurre de 500 g. Puis, ajoutez-y un demi-verre d’eau, du sel, du poivre ainsi que deux gousses d’ail. Si vous voulez que votre rôti ait encore plus de goût, vous pouvez le mélanger avec des herbes aromatiques, du vin blanc, des champignons, du miel ou même de la moutarde. Tout dépend de vos envies et de vos préférences.

Après avoir préchauffé votre four à 210 °C, enfournez votre préparation. À cet égard, sachez que le temps de cuisson dépend entièrement de la taille du morceau. Dans tous les cas, retournez votre rôti à mi-cuisson afin qu’il soit cuit de façon homogène. Enfin, n’oubliez pas de l’arroser avec son jus toutes les 10 minutes.

Cuire un rôti de porc en utilisant une cocotte

La cuisson en cocotte est une méthode qui permet de garder la tendreté d’une viande de porc. Pour ce mode de cuisson, commencez par saler et poivrer votre morceau à rôtir, cela, après l’avoir découpé en plusieurs morceaux. Puis, ajoutez de l’ail, du persil et de l’échalote.

Après quoi, chauffez de l’huile dans votre cocotte et faites revenir votre viande à feu vif sur tous les côtés durant 30 minutes. Un peu avant la fin du temps de cuisson, remettez la cuisson à feu doux après avoir ajouté du thym, des brocolis, des morceaux de carottes et des tranches d’oignon à la préparation. Ensuite, versez-y de la farine et remuez-la avec une spatule en bois et déglacez les sucs en ajoutant un demi-verre de vin blanc et un demi-verre d’eau. À compter de l’ébullition, laissez mijoter à feu doux pendant une heure ou plus et retournez votre viande plusieurs fois.

À la fin de la cuisson, sortez votre rôti de la cocotte et laissez-le reposer pendant quelques instants avant de le déguster.

A lire également :

Nos autres articles
17
nov. 20

Guarda Pampa investit dans sa vitrine digitale de viandes d’exception

Guarda Pampa met en ligne son nouveau site Internet pour vous proposer un meilleur service,...
17
nov. 20

L’Argentine et l’Uruguay : deux paradis de la viande

Imaginez des immenses pâturages à perte de vue en Argentine. Bienvenue dans la pampa ! Ici,...
Guarda Pampa
  • Domaine de Belfontaine - 33270 Bouliac
  • 05 35 54 58 08
  • contact@guardapampa.fr