« Tout est bon dans le cochon ». C’est sans doute là l’une des raisons qui poussent l’homme à poursuivre l’élevage porcin depuis plusieurs milliers d’années. En dehors du bon goût de sa viande, l’animal est aussi très prolifique et facile à nourrir puisqu’il est omnivore. Saviez-vous d’ailleurs qu’il existe dans le monde plus de 350 races de porc ? Un certain nombre d’entre elles vivaient en France auparavant. Toutefois, avec le temps, les éleveurs ont préféré se concentrer sur un nombre plus réduit de races porcines. Les cochons choisis disposent notamment des caractéristiques recherchées par les consommateurs. Par exemple, une viande moins grasse. Alors, quelles sont ces races de porc qui régalent le palais des Français ? Découvrez-les dès maintenant.

A lire aussi : Bien choisir sa viande de porc

Comment différencier une race porcine d’une autre ?

Avant de parler des différentes races de cochon, vous devez connaître les principales caractéristiques de différenciation de cet animal. Les caractéristiques qu’il faut observer pour reconnaître une race d’une autre sont donc :

  • La couleur de la robe qui peut être claire, noire, présentant des tâches…
  • La morphologie (taille des pattes, forme du corps, taille…)
  • Les oreilles qui peuvent être relevées, inclinées ou tombantes selon la race

Ensuite, il faut savoir que l’on catégorise les différentes races de porc en deux. Il s’agit des races classiques ou de base et des races rustiques.

Les races classiques de cochon

Les races dites classiques sont les races de porc présentes en croisement dans la plupart des élevages de porcs français. À savoir :

  • Le Landrace est une race de porc originaire du Danemark et de Suède. On la reconnaît à sa peau claire avec peu de poils et son corps allongé. Quant à sa tête, elle présente des oreilles tombantes. Les éleveurs apprécient les truies du Landrace pour ses qualités maternelles.
  • Le Large White est originaire du Royaume-Uni. La couleur de sa peau est également claire et présente peu de poils. On le différencie du Landrace à son corps qui est moins allongé et ses oreilles droites. Il est reconnu pour la qualité de sa viande et ses performances de reproduction. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est souvent croisé avec le Landrace et le Piétrain.
  • Le Piétrain provient d’une contrée moins lointaine qui est la Belgique. Les porcs de cette race ont une peau claire avec des taches noires, parfois rousses. On les reconnaît par leur musculature développée et leurs oreilles tombantes. Dotés d’un appétit modéré, ils affichent un taux de croissance plutôt lent. Pourtant, ils produisent une grande quantité de viande par rapport à son poids.
  • Le Duroc nous vient d’Amérique du Nord. Les cochons de cette race ont une robe uniforme de couleur rousse brune. Leur corps est allongé avec des pattes puissantes. Les oreilles du Duroc sont tombantes.

Les races rustiques

Les races rustiques de porc sont des anciennes races régionales.

La race basque

Comme son nom l’indique, elle vient du Pays basque. La race basque se distingue des autres races par sa robe bicolore : noire et blanche. Ce qui lui vaut une autre appellation, celle de la pie noire. Le porc basque a aussi un corps musclé et des oreilles tombantes. Il a pour particularité de résister aux conditions climatiques dures et de bien s’adapter à la marche en montagne.

La race gasconne

La race gasconne vient du sud-ouest de la France en Gascogne. Elle se caractérise par une robe de couleur noire avec de nombreux poils. Concernant la morphologie, on observe un corps cylindrique et des oreilles étroites.

Le Porc Noir de Bigorre est un porc gascon dont le goût authentique et raffiné en fait une viande très prisée des gastronomes et des plus grands chefs.

A lire aussi: Le Porc Noir de Bigorre

La race cul noire du Limousin

C’est une race de porc originaire du Limousin. Les cochons issus de cette race ont une robe bicolore : claire et noire. Les parties noires s’étendent jusqu’aux membres inférieurs et à la tête. La race cul noire du Limousin a un corps trapu de taille moyenne et des oreilles semi-dressées.

La race Blanc de l’ouest

La race Blanc de l’ouest nous vient évidemment de l’ouest de la France. Autrement dit, la Bretagne, le Pays de la Loire et la Normandie. Elle présente une robe claire, un corps allongé et de grandes oreilles tombantes. Au garrot, la race Blanc de l’ouest peut atteindre 1 mètre.

La race Bayeux

La race Bayeux vient de haute et basse Normandie. On la reconnaît à sa grande taille, sa robe claire accompagnée de taches noires et ses oreilles tombantes. On lui attribue également de bonnes qualités maternelles.

La race corse

La race corse ou le porc Nustrale est une race porcine originaire de Corse. La couleur de sa robe peut varier, mais le plus souvent elle est sombre (noir et brun). Concernant la morphologie, la race corse est de petite taille avec un corps allongé. Ses oreilles sont semi-tombantes.

Les races locales qui ont disparu

Les 10 races de porc citées précédemment peuvent toutes être trouvées sur le territoire. D’autres races existaient, mais elles ont été délaissées au profit de races plus prolifiques et produisant une viande de meilleure qualité. Ces races disparues sont :

  • La race Craonnaise
  • La race Normande
  • La race bretonne
  • La race Lorraine
  • Le porc de Miélan
  • La race boulonnaise
  • La race de Bourdeaux ou Drômoise
  • La race périgourdine
  • La race béarnaise
  • La race marseillaise
  • La race Bressance
  • La rache de Loches
  • La race Montmorillon
  • La race flamande

A lire également : Les meilleurs morceaux de porc

Nos autres articles
17
nov. 20

Guarda Pampa investit dans sa vitrine digitale de viandes d’exception

Guarda Pampa met en ligne son nouveau site Internet pour vous proposer un meilleur service,...
17
nov. 20

L’Argentine et l’Uruguay : deux paradis de la viande

Imaginez des immenses pâturages à perte de vue en Argentine. Bienvenue dans la pampa ! Ici,...
Guarda Pampa
  • Domaine de Belfontaine - 33270 Bouliac
  • 05 35 54 58 08
  • contact@guardapampa.fr