Comment cuire la viande au four ?

Parmi les nombreuses techniques de cuisson du bœuf, la cuisson au four est l’une des plus appréciées. Permettant d’obtenir une viande cuite uniformément, à la fois savoureuse et tendre, ce type de cuisson nécessite d’ailleurs un minimum de technique et de savoir-faire. En effet, tout le monde peut réussir la cuisson de sa viande au four à condition de bien connaître les règles de base et d’adopter les bons réflexes. Alors, si vous souhaitez savoir comment cuire la viande au four, suivez tout simplement le guide.

Bien choisir la viande à cuire au four

Avant toute chose, vous devez savoir que, pour la cuisson au four, il vous faut un rôti de bœuf. Le rôti n’est pas une pièce de bœuf à part entière. Il s’agit plutôt d’un morceau de viande à la forme cylindrique qui est ficelé et bardé de lard. Cependant, toutes les viandes de bœuf ne se prêtent pas à la cuisson au four. En effet, ce seront les morceaux nobles du bœuf qui pourront servir à faire un rôti. Concrètement, ce sont les pièces qui se situent dans la partie arrière du bœuf. Tendres et juteuses, ces pièces conviennent parfaitement à cette technique de cuisson.

Un rôti peut également se consommer froid. Il faudra alors choisir un rond de tranche, un plat de tranche ou une tranche tendre. Les autres pièces tendres comme le rumsteck, le filet ou le faux-filet aspirent plus à être mangés chaud. Elles sont d’ailleurs plus riches en goût et en tendreté.

Pour un rôti réussi, il convient également de choisir une viande de qualité. Privilégiez alors une bonne viande issue d’une vache de race à viande comme la Charolaise, la Limousine, la blonde d’Aquitaine, l’Anguset tant d’autres. Au moindre doute, optez pour les viandes labellisées, car les labels garantissent la qualité d’une viande.

Comment cuire la viande de bœuf au four ? Les préambules

Lorsque vous aurez choisi le morceau de viande qui fera votre rôti, mettez-le au repos à température ambiante pendant à peu près un quart d’heure avant de l’enfourner. Cela évitera le choc thermique. En effet, le changement brusque de température contractera brutalement les fibres et vous vous retrouverez finalement avec une viande dure et sèche. Laissez à la viande un temps de repos avant cuisson et votre pièce de bœuf restera tendre et juteuse. Pensez également à préchauffer le four pour une cuisson homogène. La viande devra seulement être enfournée lorsque la température arrivera à 240 ° C.

Vous pouvez utiliser une marinade. Badigeonnez ainsi votre viande de matière grasse (de l’huile de pépin de raisin ou de l’huile d’olive de préférence) mélangée à des herbes aromatiques de votre choix et de l’ail. Laissez-la ensuite mariner pendant une demi-heure puis assaisonnez avec du sel et du poivre avant de l’enfourner.

Astuce : essayez l’ail confit en chemise. Séparez les gousses d’ail mais laissez la peau et disposez-les au fond de votre plat. Elles vont cuire dans le gras du rôti et devenir fondantes. Délicieux pour accompagner votre rôti chaud. Recommandé pour l’accompagnement d’ une pièce de bœuf  assez grosse car, pour devenir fondant, l’ail devra rester au moins demi-heure au four, ou il faudra prolonger sa cuisson pendant la détente de la viande hors du four.

Cuire la viande au four : comment ça se passe ?

La cuisson d’un rôti requiert de la finesse et de la délicatesse. Le temps de cuisson devra s’ajuster à l’épaisseur et au poids de la viande. En règle générale, une viande de 500 g devra cuire pendant un bon quart d’heure au four si vous la voulez saignante. Ajoutez à cela cinq minutes de cuisson de plus pour une viande à point et cinq autres minutes si vous voulez obtenir une viande bien cuite. Comptez deux fois plus de temps pour un kilo de viande. Par ailleurs, plus la viande est épaisse, plus elle devra rester longtemps au four.

En tout cas, commencez par saisir votre rôti à four chaud sur un plat légèrement huilé. Vous pouvez également le faire dans une poêle pendant une minute de chaque côté juste pour former la croûte protectrice qui gardera le jus à l’intérieur de la viande. Continuez ensuite la cuisson au four à 240 ° C. À mi-cuisson, retournez votre rôti et badigeonnez-le régulièrement de matière grasse ou de marinade. Pensez en outre à retirer le gras qui a fait office de bardage à dix minutes de la fin de la cuisson. Cela permettra à la viande d’avoir une belle coloration uniforme.

Lorsque votre viande est cuite, ne la servez pas tout de suite. Laissez-lui le temps de se reposer pour que le jus imprègne toute la viande. Au bout d’une dizaine de minutes, piquez la viande avec une sonde et lorsque son cœur aura une température allant de 45 °C à 60 °C, vous pouvez servir.

Utiliser les bons ustensiles et les astuces efficaces !

Le plat qui sera utilisé pour votre rôti devra être à la bonne taille. Autrement dit, ni trop grand ni trop petit pour le rôti. Effectivement, un plat trop grand étalera la chaleur et un plat trop petit la concentrera à un point. La viande ne sera donc pas cuite uniformément. Pour assurer l’uniformité de cuisson, surélevez ainsi votre rôti sur une grille. Pensez également à arroser votre viande régulièrement de jus de cuisson ou de marinade. Le but étant d’éviter que la viande ne s’assèche.

En outre, munissez-vous d’une sonde pour mesurer la température à l’intérieur de la viande. Un pinceau sera aussi utile pour badigeonner la viande en cours de cuisson. Par ailleurs, si vous utilisez un four électrique, évitez le mode de cuisson avec chaleur tournante (ventilé), car cela rendra la viande sèche et dure. Mettez-le plutôt en mode statique.

Surtout, n’oubliez pas les temps de pause de la viande avant et après la cuisson de votre rôti. Le repos avant la cuisson garantira la tendreté de la viande une fois cuite. Le temps de pause après la cuisson, en revanche, assurera la qualité de son goût et son aspect juteux.

A lire aussi :

Comment cuire le boeuf au barbecue ?

Comment cuire le boeuf à la plancha ?