Quelle pièce pour faire son propre carpaccio de bœuf ?

Grand classique de la cuisine italienne, le carpaccio de bœuf est un plat convivial qui réunit toute la famille quand les journées se rallongent. Se déclinant en plusieurs versions, la carpaccio à base de viande de bœuf est celui qui représente le mieux l’art de vivre à l’italienne. Délicieux et agréable à regarder, le carpaccio s’invite à toutes les tables. Mais, pour réussir ce plat frais et léger, le choix de la pièce de bœuf est primordial.

Bien choisir la pièce de bœuf pour réussir son carpaccio

Préparer un carpaccio ne s’improvise pas. Loin de loin. Effectivement, il ne suffit pas d’acheter le premier morceau de bœuf venu, de l’arroser de quelques filets d’huile d’olive et de jus de citron, d’ajouter des copeaux de parmesan et de l’assaisonner avec une pincée de sel pour le réussir. C’est un peu plus subtil que cela.

Alors, pour préparer un carpaccio digne de ce nom, commencez par choisir le bon morceau. C’est-à-dire une pièce tendre et maigre qui a du goût. Là, vous avez plusieurs choix : le pavé de rumsteck, le rond de gîte, le gîte à la noix, le tende-de-tranche et le jumeau à bifteck. Tous ces morceaux vous permettront de préparer un carpaccio tendre qui fond en bouche. Vous et vos invités allez vous régaler ! Surtout, choisissez un morceau maigre pour avoir un goût agréable en bouche.

Par ailleurs, faites attention à la qualité de la viande. Dans l’idéal, l’animal doit être nourri à l’herbe et élevé dans des conditions extensives. Pour savoir si a viande est de qualité, portez un œil attentif à sa couleur. En principe, elle doit être d’un rouge vif.

Bien préparer la viande

Une fois que vous avez votre morceau pour faire un carpaccio, mettez-le au congélateur. L’idéal est d’avoir une viande à 0 °C ou -1 °C pour faciliter la découpe. Ensuite, prenez une trancheuse à jambon, mais si comme la plupart des ménages vous n’en avez pas, pas de panique, un couteau à la lame longue et fine ben aiguisée fera très bien l’affaire. Puis, mettez le morceau de viande sur une planche à découper et faites des tranches aussi fines que possible. Si vous trouvez qu’elles sont encore assez épaisses, mettez les tranches entre deux films alimentaires et aplatissez-les avec un rouleau à pâtisserie. Faites quand même attention à ne pas écraser la viande. Par ailleurs, veillez à ce que les tranches soient régulières pour un bel aspect visuel. N’oubliez pas qu’on mange d’abord avec les yeux !

Le carpaccio est un plat assez facile à réaliser. Le plus difficile est de choisir le morceau et de découper la viande. Les premières tranches ne sont jamais belles, mais avec un peu de pratique, vous y arriverez facilement. Une fois que vous avez vos tranches, ajoutez de l’huile de l’olive, du jus de citron et des copeaux de parmesan. Pour l’assaisonnement et la marinade, c’est au goût de chacun. Il y en a qui mettent du basilic, des pignons de pin… Ceux qui aiment les plats forts ajoutent des baies roses pilées, du wasabi… C’est à l’inspiration !