Quelle pièce pour faire son propre tartare de bœuf ?

Le tartare de bœuf, on l’aime ou on ne l’aime pas. Pourtant, quand le morceau est bien choisi, le plat fond littéralement en bouche. Effectivement, pour préparer un délicieux tartare, vous devez choisir la bonne pièce. Voilà pourquoi, rares sont les chefs en herbe qui osent s’aventurer sur le terrain. Après ces quelques conseils, vous serez véritablement le chef du tartare maison.

Le meilleur morceau pour un bon tartare

Au restaurant, les carnivores raffolent de ce plat de viande crue. Mais quel est le secret des plus grands chefs ? Eh bien, le morceau est le premier élément qui va influencer le goût du tartare. Celui-ci doit être tendre et ne pas comporter trop de gras pour assurer une texture agréable en bouche. N’oubliez pas que le tartare est un plat de viande crue. Vous ne pourrez donc pas compter sur la cuisson pour l’attendrir. À cet effet, les vrais puristes vous diront le filet mignon est la meilleure pièce du bœuf. Tendre à souhait avec la bonne quantité de gras, un steak tartare de filet mignon de bœuf régalera toutes les papilles, même les plus exigeants. Néanmoins, d’autres morceaux se prêtent également à la préparation du tartare, pour ne citer que la bavette, le haut de Ronde, le haut de Surlonge (privilégiez le filet, car il est plus tendre), la noix de Ronde, le rumsteck et le faux-filet.

Dans tous les cas, misez sur un bœuf de qualité, nourri à l’herbe et élevé dans des conditions optimales pour réussir votre tartare de bœuf. De même, choisissez un morceau frais et de qualité que vous aurez acheté auprès d’une boucherie fiable.

La découpe : un élément essentiel pour réussir un tartare maison

Découper ou hacher le tartare ? Disons que les deux alternatives se valent. Mais, pour tout dire, la découpe dépendra de la pièce de bœuf que vous avez choisie pour préparer votre tartare maison.

Ainsi, si vous utilisez le filet mignon, une découpe grossière d’environ un demi-centimètre au couteau donnera à votre tartare un visuel parfait. De même, si vous utilisez la surlonge de bœuf, une découpe grossière au couteau est également la meilleure matière de donner du goût à votre tartare. Par contre, pour la bavette, il faudra un hachage très fin pour éviter d’avoir une texture désagréable en bouche. En tout cas, choisissez une viande maigre, surtout si vous n’aimez pas le goût typique du gras.

Pour un bon tartare au rumsteck ou au faux-filet, commencez par enlever les gras, puis découpez le morceau en tranches. Ensuite, coupez les tranches en fines lanières puis en dés.

Et l’assaisonnement dans tout ça ?

Même avec le meilleur morceau de bœuf, un tartare paraîtra fade sans les bons assaisonnements. Bien entendu, cela dépend du goût de chacun, mais pour un bon tartare, ajoutez des câpres, un jaune d’œuf, de l’huile d’olive, une échalote, ds cornichons, du persil frais, deux gouttes de tabasco et du sel. Selon votre inspiration, vous pouvez ajouter du ketchup, de la mayonnaise, du basilic, du chorizo, des olives… Dans tous les cas, préparez votre taratre maison à la dernière minute auquel cas les ingrédients vont noircir la viande. Non seulement le visuel ne sera pas au rendez-vous, mais en plus le goût ne sera pas le meilleur.