Quelle est la meilleure viande rouge ?

Les viandes rouges et plus particulièrement la viande de bœuf a, partiellement à tort, une mauvaise réputation. Riche en matières grasses saturées et parfois bourrées d’additifs, elle serait responsable de plusieurs maladies, parmi lesquelles: les maladies cardiovasculaires, les cancers digestifs et l’obésité. Pourtant, cet aliment est riche en nutriments qui contribuent au fonctionnement de l’organisme. De nouvelles recherches ont révélé des informations qui plaident en faveur de sa consommation. Toutefois, la modération est de mise et il faut bien la choisir. Quelle est donc la meilleure viande rouge ? La réponse dans les lignes qui suivent.

La viande de bœuf : une viande rouge aux nombreux bienfaits santé

La viande de bœuf est un aliment qui a tout pour plaire. Pour commencer, les différentes parties du bœuf permettent de disposer d’un large choix de morceaux. En effet, à part les sabots et les cornes, tout se mange chez cet animal. En outre, sa valeur nutritionnelle offre à la viande de bœuf un grand nombre de qualités. Elle est effectivement riche en protéine, un nutriment essentiel qui aide à la fabrication des muscles et des tissus, et qui participe au renouvellement cellulaire. Il s’agit également d’une très bonne source de fer, notamment les morceaux à fibres longues: bavette, hampe, onglet… De ce fait, cette viande rouge aide l’organisme à former les globules rouges. Par ailleurs, elle contient également du phosphore, un minéral qui aide les tissus à se régénérer et participe à la formation et au maintien de la santé des os et des dents.

D’autre part, on décèle aussi la présence de zinc et de sélénium dans la viande de bœuf. Ces minéraux réduisent le vieillissement des tissus et préviennent les maladies cardiovasculaires, ainsi que les cancers. Plus généralement, le zinc favorise la cicatrisation et le développement du fœtus. Il joue également un rôle dans la fabrication du patrimoine génétique et participe à la libération de l’insuline. De plus, la viande est une excellente source de cuivre et de vitamine B3. Par ailleurs, elle contient de la vitamine B12, nécessaire pour le bon fonctionnement de l’organisme et du système immunitaire, mais aussi pour prévenir la fatigue. Cette vitamine essentielle pour la santé ne se trouve pas dans les végétaux et ne peut être trouvée que dans les produits carnés, ou à défaut, dans des suppléments alimentaires.

Et ce n’est pas tout. Cette viande rouge est loin d’être grasse. Et pour cause, les deux tiers des morceaux de viande de bœuf contiennent moins de 8 % de matières grasses. De ce fait, elle convient parfaitement pour une alimentation équilibrée.

La meilleure viande rouge est celle qui est correctement consommée

Pointées du doigt pour être mauvaises pour la santé, les viandes rouges sont pourtant si goûteuses qu’il nous est difficile de nous en défaire. Pour tout dire, ce n’est pas la viande rouge en elle-même qui est mauvaise,  c’est sa consommation excessive, notamment celle de mauvaise qualité. Ainsi, pour profiter des bienfaits de la viande rouge, évitez de la manger en excès, tous les jours. En outre, malgré le fait que le fer soit indispensable à notre organisme, une quantité excessive de cet élément peut causer un cancer colorectal. Selon les recommandations du PPNS, il faut manger 1 g de protéine par kilo de poids par jour. Cela correspond à de la viande rouge cuite de la taille de la paume de la main.

Ensuite, l’autre paramètre qui rend la viande rouge dangereuse est la cuisson. Cuite avec des sauces et des matières grasses, elle peut faire monter le taux de cholestérol. Dans ces conditions, elle peut aussi boucher les artères. Sachez dès lors qu’une viande rouge est meilleure pour la santé lorsqu’elle est cuite à basse température (pour les plats qui nécessitent une cuisson lente). En revanche, si vous la grillez, vous devez savoir que moins elle est cuite, mieux c’est. Effectivement, la cuisson peut détruire les nutriments que la viande contient et concourt à développer les éléments cancérigènes.

Meilleures viandes rouges : les conditions d’élevage

Les meilleures viandes rouges sont issues d’animaux élevés dans des conditions optimales. Effectivement, pour que la viande soit tendre à souhait et fondante en bouche avec un goût légèrement persillée, l’animal doit être élevé au grand air, pendant le printemps l’été et l’automne. Pendant ces 7 à 8 mois, il doit être nourri à l’herbe. En hiver, il reste à la ferme et nourri avec du foin, du fourrage conservé, des céréales et des tourteaux. En d’autres termes, il ne doit pas y avoir une once d’hormones, d’antibiotiques et de farines animales dans son alimentation. Certains élevages notamment, en Amérique du Sud ou en Australie peuvent maintenir leurs animaux dehors toutes l’année, on parle alors d’élevage extensif, idéal pour le bien être de l’animal et la qualité nutritionnelle de la viande.

Pour répondre à tous les besoins nutritionnels de l’animal, des compléments alimentaires peuvent être ajoutés dans le fourrage. Cet apport est strictement encadré par la réglementation. Entre autres, les compléments alimentaires doivent provenir de fournisseurs agréés par des organismes référenceurs.

Dépendamment de la race, les bœufs sont élevés 40 à 50 mois en moyenne en Europe. Pour une viande plus persillée, l’élevage est parfois poussé jusqu’à 7 ou 8 ans. En Amérique du Sud au contraire, la moyenne est plutôt à 25 mois.

A lire aussi : Différence entre race à viande et race laitière

Les meilleures races de viande de bœuf

Il existe plusieurs races de bœuf, et malheureusement elles ne se valent pas toutes. Effectivement, certaines sont plus grasses que d’autres, et élevées dans des conditions qui peuvent altérer les valeurs nutritionnelles de la viande.

La charolaise

Parmi les races de bœuf les plus réputées en France, on peut citer la Charolaise, une race appréciée pour sa viande tendre et finement persillée mais à laquelle on peut reprocher un goût un peu trop neutre. Etant une race qui grossit vite, il faut être sûr de son origine; elle peut en effet être propice à la recherche de rendement, obtenu avec des produits non naturels.

La limousine

La Limousine est également une race de bœuf dont la renommée n’est plus à faire. Moins grasse que les autres races, sa viande est tendre et fine, avec un persillé que les gourmets adorent. Elle a un goût franc et délicat.

La blonde d’Aquitaine, l’Aubrac, la Salers, la Bazadaise… sont également d’autres races de bœuf réputées pour la tendreté et le goût exceptionnel de leur viande.

L’angus

De l’autre côté de la Manche, on trouve l’Angus, une race bovine britannique d’origine écossaise à la chair fondante, aussi adoptée par les meilleurs élevages Argentins. Réputée pour sa tendreté et son persillé, cette viande rouge se retrouve sur les plus grandes tables de l’Hexagone et du monde entier.

La Galice et le Wagyu

Un peu moins fréquent en France, mais à ajouter aux viandes d’exception, nous pouvons citer la Galice, une viande venue du Nord de l’Espagne, un produit au goût marqué par son élevage proche de la mer, ou le Wagyu, ce bœuf venu du Japon au gras riche et au goût rare.