Depuis de nombreuses années, de multiples études scientifiques ont été publiées pour dénoncer les effets néfastes de la viande bovine sur notre santé. Selon ces recherches, cet aliment contribuerait à augmenter les risques de diabète, de cancer, de maladies cardiovasculaires et d’inflammation. Et pourtant, de par ses apports nutritionnels non négligeables, la viande de bœuf se révèle essentielle pour la santé. En effet, à condition de la préparer comme il faut et d’en consommer raisonnablement, l’on peut bénéficier de ses différents bienfaits indéniables. Alors, pourquoi s’en priver ?

La viande de bœuf, c’est bon pour la santé…

La viande de bœuf est une viande rouge nutritive qu’il convient d’intégrer dans sa ration alimentaire. De fait, elle s’avère indispensable pour bénéficier d’une alimentation saine et équilibrée. Très populaire auprès des inconditionnels de viande rouge, elle est riche en protéines et en minéraux. Mais encore, elle contient plusieurs vitamines du groupe B. Consommer de la viande de bœuf permet ainsi de bénéficier des apports nutritionnels, dont l’organisme a besoin.

La viande de bœuf, c’est une source importante de protéines

C’est un fait ! L’organisme a besoin de protéines animales pour éviter les carences qui peuvent entraîner l’ostéoporose, l’anémie ou encore la fatigue chronique. Effectivement, les protéines animales sont des protéines complètes qui se distinguent par leur forte teneur en acides aminés essentiels (AAE). Grâce à sa richesse protéique, la viande de bœuf permet dès lors de disposer des nutriments nécessaires pour répondre aux besoins de l’organisme.

Reconnues pour leur excellente digestibilité, les protéines contenues dans la viande bovine participent d’ailleurs à :

  • La réparation et le maintien en bon état des tissus, notamment au niveau du tissu osseux, musculaire et de la peau.
  • La lutte contre les infections (nutriments participant au bon fonctionnement des défenses immunitaires du corps).
  • Le renouvellement des cellules de l’organisme.
  • De nombreux processus physiologiques (formation des enzymes digestives, production des hormones…).
  • Un bon apport énergétique.

Plus riches et mieux équilibrées en acides aminés indispensables, les protéines d’origine animale sont en outre de meilleure qualité.

Un aliment enrichi en vitamine B

En effet, la viande de bœuf se démarque par sa richesse en vitamines de la famille B. Elle regorge particulièrement de vitamines B1, B2, B3 (PP), B5, B6, B9 et B12. Consommer cette viande rouge permet ainsi d’avoir un apport adéquat de vitamines B, ce qui est crucial pour assurer entre autres :

  • La production optimale d’énergie.
  • Le bon fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire.
  • La synthèse des protéines.
  • Le transport de l’oxygène dans les cellules.

Les vitamines B2, B5, B6, B9 et B12 contribuent par ailleurs à la réduction de la fatigue. Bref, les vitamines B que comporte la viande de bœuf se révèlent incontournables au fonctionnement du corps humain.

Bon à savoir

La viande bovine renferme aussi d’autres vitamines, mais dans des proportions moindres. Elle contient dès lors des vitamines A, D et K.

Une viande rouge riche en minéraux essentiels à la santé

La viande de bœuf constitue une excellente source de sels minéraux. Cet aliment est surtout bourré de fer, de zinc, de sélénium, de cuivre, de potassium et de phosphore. Que des éléments essentiels à une bonne santé !

Tout d’abord, il faut savoir que, dans notre alimentation, la viande bovine est l’une des meilleures sources de fer. Plus facilement assimilable que le fer contenu dans les aliments d’origine végétale, le fer présent dans cette viande rouge participe à de nombreuses fonctions dans l’organisme. À l’instar de l’oxygénation du sang, du renforcement des défenses immunitaires et du développement de la fonction cognitive (concentration, mémoire…). Bien évidemment, pour avoir une santé de fer, ce nutriment disponible dans le bœuf a toute son importance.

D’autre part, le phosphore est un minéral nécessaire à la constitution des membranes cellulaires. Mais encore, il joue un rôle déterminant dans la production d’énergie, la construction et la rigidité osseuses. Quant au potassium, il est essentiel à la contraction musculaire et à l’équilibre acide-base de l’organisme. En plus, il contribue à la régulation de la tension artérielle et à la transmission de l’influx nerveux. Tout comme la vitamine B, il joue également un rôle dans la synthèse des protéines.

Pour ce qui est du zinc, du sélénium et du cuivre, ces minéraux ont une propriété antioxydante. Ils permettent ainsi de protéger l’organisme contre effets des radicaux libres. Dans cette optique, ils luttent contre le vieillissement prématuré des cellules. Mais, ils contribuent également à la prévention de certaines maladies comme les cancers et les problèmes cardiovasculaires.

De la matière grasse pas toujours mauvaise pour la santé

Bien entendu, la viande de bœuf présente du gras qui fait le bonheur des amoureux de viande rouge. Néanmoins, il convient de noter que la teneur en lipides varie en fonction des morceaux. En tout cas, les deux tiers des morceaux contiennent généralement moins de 8 % de lipides.

Concrètement, les matières grasses contenues dans le bœuf sont les suivantes :

  • Acides gras mono-insaturés et acides gras saturés (en proportions égales).
  • Acides gras polyinsaturés (en petite quantité).

La viande bovine renferme également des acides gras trans qui figurent parmi les acides gras insaturés. Par conséquent, elle comporte aussi bien de bonnes que de mauvaises graisses. Raison pour laquelle il importe de faire attention au moment de la préparation et de la cuisson de cet aliment. De même, il est préférable de ne pas en consommer en excès.

Quoi qu’il en soit, les bons gras que contient cet aliment appétissant affichent divers bienfaits. Effectivement, les graisses mono-insaturées et polyinsaturées limitent les risques de maladies cardiovasculaires et d’hypertension. Les acides gras mono-insaturés participent d’ailleurs à la diminution du taux de mauvais cholestérol et à la régulation des réactions inflammatoires.

… Mais, la viande bovine est à consommer avec modération

Il va sans dire que comme tout aliment, consommer de la viande bovine sans aucune modération présente un danger pour la santé. Ainsi, pour pouvoir profiter d’une délicieuse viande de bœuf et de ses effets bénéfiques sur l’organisme, voici quelques principes à respecter :

  • Limiter sa consommation de viande bovine à trois  fois par semaine (cinq au maximum) et varier les sources de protéines animales.
  • Ne manger que 500 g de viande cuite au plus par semaine (recommandation du programme national nutrition santé ou PNNS).
  • Accompagner sa viande rouge de légumes pour une alimentation équilibrée et variée.
  • Ne pas trop cuire ou carboniser la viande pour éviter qu’elle ne perde ses nutriments ou que des composés cancérigènes apparaissent.
  • Opter le moins souvent pour la friture.
  • Restreindre le plus possible les cuissons au gril et au barbecue.
  • Choisir une viande de qualité, élevée naturellement.

En conclusion, la viande de bœuf est bonne pour la santé. Elle est particulièrement recommandée pour les enfants en pleine croissance, les adolescents et les femmes enceintes. En fait, pour bénéficier de ses bienfaits, il suffit d’ajuster ses quantités de consommation selon ses besoins et de varier son alimentation.
Il importe également de changer ses habitudes alimentaires. Mangez moins mais mangez mieux, une viande de qualité nutritive et gustative élevée et surtout prenez du plaisir!

 

Nos autres articles
17
nov. 20

Guarda Pampa investit dans sa vitrine digitale de viandes d’exception

Guarda Pampa met en ligne son nouveau site Internet pour vous proposer un meilleur service,...
17
nov. 20

L’Argentine et l’Uruguay : deux paradis de la viande

Imaginez des immenses pâturages à perte de vue en Argentine. Bienvenue dans la pampa ! Ici,...
Guarda Pampa
  • Domaine de Belfontaine - 33270 Bouliac
  • 05 35 54 58 08
  • contact@guardapampa.fr